Belle et Sébastien

Belle et Sébastien

Lieux de tournage de Belle et Sébastien 2

Le tournage de ce nouveau film s'est déroulé sur deux régions différentes : en Haute Maurienne Vanoise et dans le département de l'Ain.

Le tournage en Haute Maurienne

Le premier opus avait été tourné en grande partie en Haute Maurienne Vanoise. Dans Belle et Sébastien, l'aventure continue, on retrouve plusieurs lieux importants du premier fim : le village de Saint-Martin, le chalet de César ou encore la cabane de Sébastien. Le tournage a débuté le 4 aout 2014.

L'Ecot et Bonneval sur Arc : Le village de Saint-Martin

Le magnifique hameau de l'Ecot est à nouveau mis à l'honneur. On le voit dès l'ouverture du film puis lors de nombreux plans aériens. Une partie de la scène de la descente en luge y a été tournée, le départ des enfants pour l'école (début jusqu'à 1.45).

 

Maison victoria et octave

L'extérieur de l'école se trouve à Bonneval sur Arc (de 1.45 à 2.22). Il s'agit véritablement de l'école du village.

Ecole

 

Le pont de la Lame

Le pont de la Lame et sa cascade avait été le lieu de tournage d'une des plus belles scènes du premier film : la baignade de Belle et Sébastien. On retrouve à nouveau nos héros dans ce lieu alors qu'ils vont attendre Angelina. Ils traversent le Pont et rejoignent la route.

 

Avérole et Bramans : Le chalet de César

Les scènes d'extérieur du chalet ont été tournées dans la vallée d'Avérole.

 

De plus, plusieurs vues de la vallée d'Avérole sont présentes dans le film.

Les scènes d'intérieurs ont été tournées dans une maison de Bramans.

 

Abri sous roche de Pierrelongue : La cabane de Sébastien

La cabane de Sébastien se trouve au-dessus de Lanslebourg Mont-Cenis, dans le secteur de Pierrelongue. Sébastien vient ici avec Belle après avoir appris qui était son père et il y revient à la fin avec Pierre, César et Angelina. 

Le départ de la course en luge a été tourné en aval de la cabane, au bord de la piste.

 

L'aérodrôme de Sollières et le rocher Saint-Claude

De nombreuses scènes du film y ont été tournées. Tout d'abord, la piste où arrive Sébastien, Belle et César avec le camion se trouve dans la forêt qui surplombe l'aérodrome. La base de Pierre se trouve à côté de la piste, où ont été filmés l'atterrissage puis le décollage de l'avion.

La scène dans laquelle Pierre, Belle et Sébastien franchissent un profond fossé a été filmé sur le rocher Saint-Claude, qui a également servi de décor au deuxième campement établit par Sébastien et Pierre. Enfin l'explosion finale a été tournée sur le rocher Saint Claude, ainsi que des scènes d'intérieurs de la grotte.

Deuxième campement Sortie de la grotte

Les gorges de Termignon

La scène après la révélation où les personnages se trouvent au bord d'un gouffre a été tournée au bord des gorges de Termignon.

 

Gorges de l'Arc et forts de l'Esseillon

On aperçoit les forts de l'Esseillon à plusieurs reprises, plusieurs fois lors du vol clandestin de Belle et Sébastien mais aussi lors de la marche de César et Louis pour les rejoindre (à 46.11). Ils se trouvent alors au bord des gorges de l'Arc qui sont également survolées par l'avion.

 

Grotte de Bramans

Une partie des scènes se passant dans la grotte où se réfugie Angelina dans le film ont été tournées à Bramans.

 

Le tournage dans l'Ain

Pour ce deuxième film, la production recherchait une zone de moyenne montagne boisée, mais toujours en Région Rhône Alpes pour garder une certaine cohérence avec le reste du film. Le Haut Bugey s'est avéré correspondre aux décors nécessaire pour les besoins du film. Le tournage dans l'Ain a eu lieu du 8 septembre au 17 octobre 2014.

Le pont de Pérignat

Un des plus importants décors du film a été installé près du pont de Pérignat, à côté d'Izernore : il s'agit du camp des réfugiés.

Le lac Genin

Les rives du lac Genin ont été le théâtre du tournage d'une scène d'atterrissage forcé spectaculaire. « Ce sont les particularités de ce site qui nous ont amenés à tourner dans la région, explique Philippe Gautier, le directeur de production. Nous étions à la recherche d’un lac bordé d’une clairière, avec une impression de percée pouvant laisser penser qu’un avion puisse atterrir. »

L'aérodrôme de d'Arbent

Les scènes d'intérieur des avions pendant les vols avec les acteurs ont en fait été tournées au sol : les avions étaient suspendus à une grue, entourés d'un fond bleu, des techniciens se suspendaient à des sangles pour les faire pencher comme lors d'un vol.

Date de dernière mise à jour : 28/11/2020

  • 18 votes. Moyenne 4.00 sur 5.