Belle et Sébastien

Belle et Sébastien

Sébastien parmi les hommes

Le 07/02/1968

Ajouter au calendrier

Sébastien parmi les hommes - Article 7 février 1968
Cliquez pour agrandir

Transcription belle-et-sebastien.e-monsite.com - Ne pas recopier/partager sans citer svp

Tous les téléspectateurs un peu anciens ont gardé le souvenir de Belle et Sébastien, ce feuilleton d'il y a quatre ans qui se déroulait dans des paysages de montagnes. Le jeune héros, petit garçon au beau visage grave, si expressif, avait fait mieux que de nous intéresser à ses aventures : il avait forcé notre cœur parce qu'il était un gamin comme tous les autres, avec ses joies, ses chagrins, ses colères, son bon cœur et cette bouleversante lucidité des enfants face aux grandes personnes. Sébastien est devenu l'ami des petits et des grands.

Il n'est pas facile de plaire à la fois aux jeunes et aux adultes. Pourtant, Cécile Aubry et son fils Mehdi-Sébastien ont su passionner le vaste public de la télévision puisque après Belle et Sébastien, ils ont reçu près de 12 000 lettres.

"La plupart, dit Cécile Aubry, étaient des lettres d'enfants et beaucoup d'autres avaient été écrites par la famille réunie."

Cécile Aubry, la jolie maman de Mehdi, fut l'une des gloires du cinéma avant de devenir pour son fils auteur de contes et de livres destinés aux enfants, puis scénariste et metteur en scène.

"C'est vrai, c'est en ne pensant qu'à lui et en les mettant toujours à sa portée que j'ai écrit et illustré ses histoires qui ont plu et plaisent encore. Puis sont venues les aventures de Poly et celles de Sébastien. Mehdi a pu être le premier partenaire du poney Poly. Aujourd'hui, il est redevenu Sébastien."

Un Sébastien grandi, mais vivant toujours dans la montagne, auprès de son grand-père adoptif, et qui apprend en même temps le secret de sa naissance. Enfant naturel, il retrouve son père, entraîneur de chevaux dans le Midi. Il en fera la conquête et tentera de le réconcilier avec la jeune fille qu'il devait épouser avant de reconnaître sa paternité.

Ce pourrait être un affreux mélo, ça pourrait donner lieu à de savantes recherches médico-psychologiques. Mais c'est écrit avec cœur par une équipe qui n'a pas perdu son temps. C'est un feuilleton comme on souhaite en voir beaucoup.

Pas plus qu'elle ne supporte les histoires "gnangnan", Cécile Aubry n'entend faire de son fils un "singe savant".

"Mais je dois reconnaître, dit-elle, qu'il est incroyablement doué pour jouer la comédie. Il était illogique de réaliser la suite du feuilleton sans lui. Lorsque je lui ai demandé son avis, il m'a répondu sans cabotiner : "D'accord si ça te rend service"".

Ce sera sans doute le dernier feuilleton de Mehdi, car je tiens à ce qu'il continue maintenant ses études comme les garçons de son âge. Lorsqu'il aura treize ans, j'aimerais faire avec lui un grand film en couleur pour le cinéma : le sujet en serait bien sûr, l'adolescence. Après, c'est lui qui décidera de son futur métier".

ALBERT BOITEL

Légendes des images

Photo 1 : "Sébastien parmi les hommes" : un an et demi de préparation, six jours de tournage entièrement en décors naturels par épisode, soit quatre minutes de film utile par jour de travail, une performance quand on connaît les multiples impératifs du cinéma.

Sébastien parmi les hommes

  • 1 vote. Moyenne 5 sur 5.

Ajouter un commentaire