Belle et Sébastien

Belle et Sébastien

Acteurs de Sébastien et la Mary-Morgane

Mehdi El Glaoui

   

Medhi El Glaoui est né le 26 mai 1956 à Choisy-le-Roi. Il est le fils de Cécile Aubry et de Si Brahim El Glaoui (le fils de Thami El Glaoui un pacha de Marrakech). Il tourne pour la première fois dans ''Le petit mouton en peluche" en 1957 avec sa mère, puis dans ''Dans un grand château'' en 1958 et ''La déesse d'or'' en 1960.

Ensuite, il a joué dans les adaptations télé de "Poly" (rôle de Pascal), "Belle et Sébastien", "Sébastien parmi les hommes", ''Sébastien et la Mary-Morgane'' et "Le jeune Fabre" (rôle de Jérôme Fabre), toutes réalisées par sa maman.

Mehdi a passé son enfance et son adolescence à Saint Cyr-sous-Dourdan (91) dans la propriété de sa mère, le Moulin Bleu. Il étudiera ensuite au lycée Francisque Sarcey de Dourdan (91).

En 1984, il tourne son premier court-métrage ''Première classe", pour lequel il reçoit le César du meilleur court-métrage en 1985.

En 2013, il est à l'affiche de ''Belle et Sébastien'', le remake de la série, créé par Nicolas Vanier. Il interprète André, un bucheron et partage quelques scènes avec Félix Bossuet, le nouveau Sébastien. C'est à l'occasion de la sortie de ce film que Mehdi a publié un livre ''La belle histoire de Sébastien'' dans lequel il raconte son enfance d'enfant-acteur et la façon dont il a eu d'évoluer dans le métier d'acteur.

Voir sa biographie détaillée

Charles Vanel : Louis Maréchal

    

Charles-Marie Vanel est né le 21 aout 1892 à Rennes.

Il est renvoyé de tous les établissements scolaires qu'il fréquente. A douze ans, il tente de s'engager dans la marine mais sa candidature est refusée. Il rentre sur Paris et découvre sa nouvelle passion : le théâtre. Il joue sa première pièce en 1908, Hamlet, de William Shakespear. Sa carrière au cinéma débute en 1912 dans Jim Crow de Robert Péguy.

Entre 1912 et 1929, il enchaîne les films, toujours muets, à un rythme d'environ cinq à six par an. 

En 1929, il réalise son seul et unique long métrage, un film muet nommé Dans la nuit. Il tournera par la suite, en 1931, un court métrage nommé Affaires classées qui ressortira en 1935 sous le titre Le coup de minuit.

Après l'arrivée du film parlant, Charles Vanel devient un acteur très populaire. Il travaille pour de nombreux réalisateurs comme Maurice Tourneur et Raymond Bernard ainsi qu'Henri-Georges Clouzot et Alfred Hitchcock. Il a tourné dans des films ayant connu un grand succès comme Les croix de Bois de Raymond Bernard ou encore Les Pirates du rail de Christian Jacque. Il tourne également dans Le salaire de la peur, de Clouzot. C'est grâce à ce dernier film qu'il obtient en 1953 la Palme d'Or et le prix d'interprétation masculine du Festival de Cannes.

Il a eu pour compagnons de tournage les acteurs Grace Kelly, Gaby Morlay, Pierre Blanchar, Simone SignoretGeorges Marchal et Michel Piccoli.

Au total, Charles Vanel a tourné dans plus de 200 films sur une période de huit décennies. Il est mort le 15 avril 1989 à Cannes

Voir sa filmographie

Jacqueline Danno : Clarisse

    

Jacqueline Danno est une actrice et chanteuse française née le 27 novembre 1931 au Havre.

Jacqueline Danno vient d'une famille de marins. Elle a effectué une grande partie de sa carrière de comédienne au théâtre, dans de grands rôles comme Phèdre, Andromaque ou Lucrèce Borgia. Elle a tourné dans une vingtaine de films et dans quelques séries télévisées comme Les Cinq Dernières Minutes, Les Enquêtes du commissaire Maigret et Sébastien et la Mary Morgane où elle interprète le rôle de Clarisse.

Elle vit actuellement dans le Val d'Oise.

Voir sa filmographie et discographie

Jacques Godin : Jonathan

Jacques Godin est un acteur québécois né le septembre 1930 à Montréal. Il a remporté le Canadian Film Award dans la catégorie Meilleur acteur pour son rôle dans OK Laliberté. 

Il a tourné dans de nombreux films. Dans Sébastien et la Mary Morgane, il interprète le rôle de Jonathan. Il aurait également participé au doublage du dessin animé (information à vérifier).

Voir sa filmographie

Carl Schell : Carl Walter

            
                                                                  2008

Carl Hermann Schell est un acteur suisse né le 14 novembre 1927 à Wolfsberg, en Autriche. 

 Il est le fils de l'écrivain suisse Hermann Ferdinand Schell et de l'actrice Marguerite Noé von Nordberg. Il est le frère de l'acteur Maximilian Schell (1930-2014), des actrices Immy (1934-1992) et Maria Schell (1926-2005) et le cousin de l'actrice Catherine Schell (1944). Dans Sébastien et la Mary-Morgane, il interprète Carl Walter, le père de Siza et ami du capitaine Maréchal.

Il a tourné pour la télévision et le cinéma et a joué dans de nombreuses pièces de théâtre.

Voir sa filmographie (allemand)

Paul Barge : Gwen Théphanie

              Paul barge     
                                           1969                                                              2013                           

Paul Barge est un acteur français né le 11 septembre 1941 à Ferryville (aujourd'hui Menzel Bourguiba) en Tunisie.

Un de ses rares rôles principaux au cinéma est celui d'Edmond Dantès dans Sous le signe de Monte-Cristo (1968) d'André Hunebelle. Il retrouve par la suite sa partenaire de ce film, Claude Jade, dans La Mandragore en 1972 et ensuite dans la série Cap des Pins (1998-2000) dans laquelle ils interprètent le couple Gérard et Anna Chantreuil. En 1978, il réalise son propre film, une comédie, nommée Le Paradis des riches.

Paul Barge est aussi une voix : en 1990 sur Antenne 2, il raconte les aventures d'un groupe de six candidats et les légendes d'un fortin perdu en pleine mer dans Les Clés de Fort Boyard. Il participe également à l'émission Palettes d'Alain Jaubert et réalise plusieurs livres audio pour les éditions Thélème.

Il a joué dans plusieurs séries télévisée, la première étant Sébastien et la Mary-Morgane, comme Alice Nevers : Le juge est une femme ou encore Profilage et dernièrement Plus belle la vie.

Voir sa filmographie

Yutta d'Arcy : Sophie-Virginie « Siza » Walter


 
           Dans Sébastien et la Mary Morgane                      Avec Curd Jürgens dans *                

Yutta (ou Jutta) d'Arcy interprète le rôle de Siza, la fille de Carl Walter dans Sébastien et la Mary-Morgane. Elle a joué dans quelques films à la fin des années 60 : 

  • L'affaire Al Capone (titre original : The St. Valentine's Day Massacre) en 1967

  • Petit guide pour mari volage (titre original : A Guide for the Married Man) en 1967

  • * Nuits blanches à Hambourg (titre original : Auf der Reeperbahn nachts um halb eins) en 1969

Henri-Jacques Huet : Docteur Grégoire Sabel

  

Henri-Jacques Huet est un acteur français né le 27 mars 1930 à Paris. 

Il a débuté au théâtre dans La Cantatrice chauve. Il a ensuite tourné dans de nombreux films dont OSS 117 se déchaine, Le viager et Les Misérables. Il a également tourné dans plusieurs séries dont Les Cinq Dernières Minutes, Les Nouvelles Brigades du Tigre et Les Enquêtes du commissaire Maigret.

Dans Sébastien et la Mary-Morgane, il interprète le rôle du docteur Sabel. Il a également joué dans Poly au Portugal en 1965 où il jouait le rôle de Jean-Marie Kervelen, le père d'Yvon.

Il est mort le 4 juin 2009 à Nice.

Voir sa filmographie

Richard Darbois : Bernard Lemoigne

    
   1969                                  2010

Richard Darbois est un acteur québécois, né le 7 décembre 1951 à Montréal, au Canada. Il est le fils de l'humoriste Olivier Guimond et de la chanteuse Jeanne-D'Arc Charlebois. Il avait un frère cadet nommé Marc qui est décédé à l'âge de douze ans dans un accident au Danemark : la voiture dans laquelle il se trouvait avec leur mère fut percutée par un train.

Spécialisé dans le doublage et surnommé The Voice, Richard Darbois est connu pour sa voix très reconnaissable qu'il peut modifier avec les graves et les aiguës, présente dans les versions françaises de très nombreux films et séries. Il a en effet doublé Harrison Ford, Richard Gere et Danny Glover, mais aussi Dan Aykroyd, Jeff Goldblum, Bill Murray, Patrick Swayze et même Sylvester Stallone.

Il module également sa voix en fonction des acteurs qu'il double ; s'il conserve sa voix normale pour Harrison Ford, il donne une voix un peu moins grave à Richard Gere, Jeff Goldblum et surtout Bill Murray. Pour Danny Glover, par contre, il reprend la même voix que pour Harrison Ford, en y ajoutant cependant un léger accent noir afro-américain.

Il a également été la voix française de Batman sur plusieurs séries animées, d'Albator, de Buzz l'Éclair dans Toy Story, de Biff Tannen dans Retour vers le futur et du Génie d'Aladdin ; il est encore la voix off officielle de la radio NRJ depuis 1993 et de la chaîne NRJ 12, et est la voix off de l'émission Danse avec les stars sur TF1 depuis 2011.

Il vit actuellement en Guadeloupe. Il est donc obligé de sélectionner ses doublages, il se concentre essentiellement sur Harrison Ford. Il continue cependant d'enregistrer des annonces pour NRJ, la firme lui ayant installé un studio sur place. Il est également la voix off des NRJ Music Awards en 2013 (au moins).

Il double Harrison Ford (Han Solo) dans Le réveil de la Force, l'épisode VII de la saga Star Wars, pour les version française et québecquoise.

Reportage lors des NRJ Music Awards 2013

Voir sa filmographie et sa voxographie

Bernard Lajarrige : Eugène

  

Bernard Lajarrige (ou La Jarrige), est un comédien français né le 25 février 1912 à Saint-Mandé dans la Seine et mort le 29 mai 1999 à Paris. Bernard La Jarrige était corrézien de souche, parisien dans l'accent, mais avait épousé la Bretagne en la personne de Pauline Simon, fille de Lucien Simon, le peintre du pays Bigouden.

Après des études en sciences politiques, il entre en contact avec Léon Chancerel, fondateur des comédiens routiers. Dès 1930, il constitue donc le premier noyau des comédiens routiers auprès de François Bloch-Lainé, Maurice Jacquemont, Michel Richard et Pierre Gouter plus tard rejoints par Gignoux. Il démarre sur les planches en 1931 et terminera sa carrière en 1993 au côté de Philippe Noiret dans Le Roi de Paris. Sa filmographie est importante et il reste un second rôle marquant des années 1940 et 1950. Bernard Lajarrige a été fait chevalier des Arts et Lettres par André Malraux le 8 février 1968 en hommage à sa carrière théâtrale et cinématographique. Dans ses mémoires "Trois petits tours", parues après sa mort, il évoque ainsi sa carrière : "J'ai fait ce métier parce que j'avais envie de créer de nombreux personnages, j'y suis arrivé sans avoir les angoisses d’une vedette à l'affût de son rôle et sans n'avoir jamais fait partie de l'industrie du show-business...".

Dans cet ouvrage, Michel Galabru et Robert Hossein rendent hommage au jeu et à la simplicité de l'acteur : "honnête homme" nous dit Galabru "de cette espèce si précieuse, faite d'indulgence, d'humanité et d'amitié. Et qui ne semble avoir été créée que pour donner de la joie, du plaisir et du bonheur aux autres, aux siens, à son public !".

© Wikipédia

Voir sa filmographie

Autres acteurs

 Frédérique Méninger : Angèle

 

 Yves Elliot : Antoine

Date de dernière mise à jour : 06/09/2020

  • 3 votes. Moyenne 4.00 sur 5.