Belle et Sébastien

Belle et Sébastien

Biographie

   

Mehdi El Glaoui est né le 26 mai 1956 à Choisy-le-Roi. Il est le fils de Cécile Aubry et de Si Brahim El Glaoui (le fils de Thami El Glaoui un pacha de Marrakech). Mehdi va passer son enfance et son adolescence à Saint Cyr-sous-Dourdan dans la propriété de sa mère, le Moulin Bleu. Il étudiera ensuite au lycée Francisque Sarcey de Dourdan.

Il tourne pour la première fois dans Le petit mouton en peluche en 1957, filmé par sa mère, puis dans Dans un grand château en 1958 et La déesse d'or en 1960, toujours avec Cécile Aubry aux commandes. En 1960, il joue pour la première fois dans un feuilleton : Poly ou le mystère du château, dirigé par Cécile Aubry aux côtés du poney Poly et de nombreux habitants de Saint-Cyr. Puis en 1964, il débute le tournage de la série des "Sébastien" dans Belle et Sébastien qui sera suivi par Sébastien parmi les hommes et Sébastien et la Mary-Morgane. En 1973, il tourne un dernier feuilleton réalisé par Cécile Aubry, Le jeune Fabre, avec Véronique Jannot

En 1974, Mehdi tient le rôle de Georges dans le film de Jean-Claude Brialy Un amour de pluie avec Romy Schneider, Nino Castelnuovo et Suzanne Flon. Puis, en 1975, Catherine et Cie, où il incarne Thomas. En 1980, il tourne dans la série Kick, Raoul, la moto, les jeunes et les autres de Marc Simenon où il joue le rôle de Philippe. En 1981, il tourne dans un épisode de Salut Champion avec pour cadre le milieu des courses de motos.

Il début au théâtre en 1980 dans une pièce de Pierre Sala intitulée Maison rouge. En 1985, il joue avec Marthe Villalonga dans Comment devenir une mère juive en dix leçons.

En 1984, il réalise son premier court-métrage Première classe, pour lequel il reçoit le César du meilleur court-métrage en 1985.

En 1990, il tient un des rôles principaux de la série La famille Ramdam diffusée sur M6.

En 1997, il joue dans deux épisodes d'Inspecteur Moretti puis il interprète le rôle de Jeannot, le policier à moto dans le film d'Alain Corneau Le Cousin avec Alain Chabat, Marie Trintignant et Patrick Timsit.

Le 22 mai 2005, Mehdi El Glaoui était l'invité de l'émission "12-14" sur France 3. On apprend alors qu'il habite les Landes (du côté de Dax), collectionne des voitures anciennes et participe à une activité musicale avec un groupe local : il a aménagé chez lui un espace café-concert où il est possible de se produire.

Pendant l'automne 2009, il joue dans la dernière pièce de Laurent Baffie, Un point c'est tout, au Théâtre du Palais Royal, à Paris. En septembre 2010, il apparait dans l'émission "Panique dans l'oreillette" dédiée à Véronique Jeannot.

En 2013, il est à l'affiche de Belle et Sébastien, le remake de la série, réalisé par Nicolas Vanier. Il interprète le rôle d'André, un bûcheron et partage quelques scènes avec Félix Bossuet, le nouveau Sébastien. C'est à l'occasion de la sortie de ce film que Mehdi a publié un livre La belle histoire de Sébastien dans lequel il raconte son enfance d'enfant-acteur et son parcours devant et derrière les caméras.

Il est marié avec l'actrice Virginie Stevennot. Ils jouent ensemble au théâtre dans les pièces Une heure et demie de retard et La logique des Femmes.

En septembre 2019, ils ouvrent le café théâtre Le Petit Bijoux à Biarritz.

Filmographie

En tant qu'acteur

  • Télévision

1961 : Les aventures de Poly de Cécile Aubry : Pascal
1965 : Belle et Sébastien de Cécile Aubry : Sébastien
1968 : Sébastien parmi les hommes de Cécile Aubry : Sébastien
1970 : Sébastien et la Mary-Morgane de Cécile Aubry : Sébastien
1973 : Le jeune Fabre de Cécile Aubry : Jérôme Fabre
1980 : Kick, Raoul, la moto, les jeunes et les autres (série/6 épisodes) : Philippe
1980 : Médecins de nuit (épisode Légitime défense) de Bruno Gantillon : un blouson noir
1981 : Salut champion (série) - Moto story (ép 3) de Just Jaeckin : ?
1990 : La famille Ramdam (série/40 épisodes) : M Ramdam
1997 : Inspecteur Moretti (série/2 épisodes) : Simane / De Niro
1998-2000 : Cap des Pins (série/France 2) : ?

  • Cinéma

1974 : Un amour de pluie de Jean-Claude Brialy : Georges
1975 : Catherine et Cie de Michel Boisrond : Thomas
1989 : A deux minutes près d'Eric Le Hung : Le deuxième punk
1997 : Le cousin d'Alain Corneau : Jeannot
2003 : La petite Lili de Claude Miller : l'attaché de presse
2004 : Un petit jeu sans conséquence de Bernard Rapp : un déménageur
2013Belle et Sébastien de Nicolas Vanier : André

  • Court-métrages

1957 : Le Petit Mouton de Peluche de Jean Tourane (voir plus ici)
1958 : Dans un grand château de Cécile Aubry
1958 : L'Anniversaire de Pick de Jean-Noël Roy : lui-même
1960 : La déesse d'or de Cécile Aubry
 

En tant que réalisateur

1984 : Première classe (César du meilleur court-métrage 1985), avec Francis Huster, André Dussollier et Beth Todd

1999 : Talents Cannes 1999 : Fan de Luc
            Talents Cannes 1999 : Interpellation
            Talents Cannes 1999 : La première fois
            Talents Cannes 1999 : La Régie c'est ingrat
            Talents Cannes 1999 : P.A.T. à 9 heures

2008 : Mao est mort (voir le film ici)

Théâtre

1980 : Maison Rouge de Pierre Sala : ?
1985 : Comment devenir une mère juive en dix leçons de Paul Fuks, avec Marthe Villalonga : Le fils
2008-2009 : Un point c'est tout ! de Laurent Baffie : Saïd
2016 : Une heure et demi de retard de Jean-Philippe Azéma (pièce de Gérald Sibleyras et Jean Dell) : Pierre
2017 : La logique des femmes : Félicien, le moine

La Belle Histoire de Sébastien

Itinéraire d'un enfant de la télé

La Belle histoire de Sébastien  (couv)

Itinéraire d'un enfant de la télé 1962. Mehdi, six ans, devient l'inoubliable petit héros de Belle et Sébastien, la série créée par sa mère, l'auteur-actrice-réalisatrice Cécile Aubry. Aujourd'hui, l'ex-enfant chérie des Français nous révèle l'histoire de ce rôle, qui a marqué sa vie de façon déterminante.

En effet, Mehdi garde de ces années d'enfant-star des souvenirs ambigus. Une hérédité prestigieuse : son père est le fils du pacha de Marrakech, mais il est absent. Une mère qui rêve pour lui de gloire... mais Mehdi refuse d'être une vedette ! Il boude la célébrité, parce qu'elle le coupe du monde des " autres " et de la vraie vie, fût-elle plus rude que la sienne.

Alors, à dix-sept ans, il quitte sa cage dorée pour les terres sans sunlights du Cantal.

Cette retraite de fin d'adolescence lui permettra de tracer son chemin entre ombre et lumière, dans tous les corps de métier du théâtre et du cinéma : l'important pour lui, c'est la liberté.

A l'occasion de la sortie du remake de Belle et Sébastien, de Nicolas Vanier, Mehdi, comédien et réalisateur, césar du meilleur court-métrage en 1985, nous raconte le parcours atypique d'un jeune garçon qui, comme le Sébastien de son enfance, a pris un jour la clef des champs...

Sources

Date de dernière mise à jour : 26/06/2020

  • 7 votes. Moyenne 4.71 sur 5.